Créations en cours
Montage_textes.JPG

Projets de création en développement

Théâtre
Phenix3.jpg

Créations et spectacles théâtraux

Poésie
Photo_Casting_Ali.jpg

Projets poétiques

&

spectacles de poésie

Oeuvres immersives
ODE_cônes_MPP.jpg

Création d'oeuvres immersives

MANDAT

LA BIBITTE (anciennement La Bibitte Poétique) est un organe de création indiscipliné, voué au développement de projets de théâtre et de poésie, ainsi que d’oeuvres immersives. Dirigée par Antoine Côté Legault, elle est bien ancrée à Sudbury, tout en se voulant mobile et ouverte sur le monde. LA BIBITTE porte un regard empathique sur l’expérience humaine, voyant la maladresse et le tâtonnement comme des marques de notre humanité et des moteurs de création des plus porteurs. LA BIBITTE se positionne en faveur d’un art à tête chercheuse, porté par un goût pour la résilience, l’autodérision et l’insolite, antidotes au cynisme et aux certitudes figées.

Le gars derrière la bibitte

Amant comblé du théâtre et de la poésie, Antoine Côté Legault est auteur, créateur de théâtre, conseiller dramaturgique, en plus d’assurer la coordination artistique de certains projets. Titulaire d’un baccalauréat spécialisé approfondi en théâtre et d’une maîtrise en théorie théâtrale et dramaturgie de l’Université d’Ottawa, il a évolué dans la région de la Capitale nationale pendant plusieurs années, avant de s’établir à Sudbury.

Antoine Côté Legault a notamment collaboré à titre d’artiste avec le Théâtre Catapulte, le Théâtre du Trillium, le Théâtre Rouge Écarlate, le Théâtre Belvédère, ainsi qu’aux créations indépendantes des Crisseurs de Feu Anonymes et de feu le regroupement d’auteurs Poids Plumes.

Antoine_CL_LQ-4.jpg

Photo : Sylvain Sabatié

Manifeste espérant

pour une renaissance

De la Bibitte

 

...Sudbury, automne 2018...

ça y est

celle qu’on appelait La Bibitte Poétique

a joué une partie de caméléon

en résulte

sa nouvelle dénomination écourtée

LA BIBITTE

tout court et tout cru

la poésie étant pourtant bien loin de quitter l’ADN de la bestiole

 

pour LA BIBITTE

la poésie ne se limite pas à un genre disciplinaire

elle représente plutôt une posture

une façon de poser un regard sur le monde

d’en dévoiler un potentiel latent

une essence sous-jacente

pour elle la poésie se pose comme une façon

de court-circuiter le réel

afin d’en dévoiler quelques-unes des faces cachées

 

LA BIBITTE

se définit désormais

comme un organe de création indiscipliné

portant trois tentacules distinctes

mais complémentaires

le théâtre

la poésie

les oeuvres immersives

 

LA BIBITTE

ascendant pieuvre

garde volontairement et fièrement ses tentacules

des deux côtés des frontières disciplinaires

se fichant bien de savoir sur quel pied danser

 

LA BIBITTE

se positionne pour un art

qui porte un regard empathique envers l’humain

dans son unicité

sa complexité

et sa multiplicité

 

LA BIBITTE

voit la maladresse et le tâtonnement

comme des marques de notre humanité

et comme des moteurs de création des plus porteurs

 

LA BIBITTE

se positionne pour un art jusqu’au-bouttiste

acceptant les impasses

les « enfargeages »

les « piquages du nez »

les « tombages en pleine face »

et même les échecs

comme des étapes nobles et naturelles

de la vie tout autant que de la création

 

LA BIBITTE

est bien ancrée en Ontario français

mais se veut à la fois mobile et ouverte sur le monde

 

LA BIBITTE

est fermement convaincue que créer hors des grands centres

créer « à partir de la marge »

représente une posture riche et enthousiasmante

ouvrant la voie à l’expression d’un imaginaire vaste et libre

 

LA BIBITTE

souhaite bâtir un dialogue avec les artistes de Sudbury et d’ailleurs

un dialogue teinté d’ouverture d’empathie et d’enthousiasme

 

LA BIBITTE

tient en affection les paroles et les personnages

portés par la résilience

l’autodérision

et la folie

véritables antidotes au cynisme et aux épreuves de la vie

 

LA BIBITTE

revendique l’utilisation de la surprise et de l’insolite

comme armes

contre les certitudes figées

 

LA BIBITTE

revendique un art insoumis

un art à tête chercheuse

visant à pilonner le confort des habitudes

chargé de l’espoir de tapper de nouvelles trails

 

LA BIBITTE

souhaite travailler dans un esprit d’ouverture

d’empathie et d’équité

terrifiée à l’idée

dans ce monde pavé de bonnes intentions

du risque de ghettoïser les cultures

les identités

ou les minorités

voire même de les oblitérer complètement

 

LA BIBITTE

demeure convaincue qu’être est un verbe d’action

elle affirme aujourd'hui sa spécificité avec fierté

sachant pourtant qu’elle sera peut-être méconnaissable demain

n'ayant rien perdu de sa sincérité